La formation spirituelle cherche à construire l’homme intérieur (Ép 3, 16; 2 Co 4, 16) du futur pasteur, par l’assimilation au Christ, prophète, prêtre et pasteur de son peuple. L’accent est mis sur l’enracinement dans la foi en Jésus-Christ, la recherche de l’union constante avec lui, la communion à ses sentiments filiaux à l’égard de son Père et à son amour pour l’humanité, dans la docilité à l’Esprit Saint. « C’est par la voie de l’intériorité qu’on s’ouvre à la dimension spirituelle, à la soif d’absolu qui habite le coeur de chaque personne. La recherche d’une réponse à cette soif et les directions suivies façonnent en profondeur les traits d’une personnalité. »

Une telle formation requiert une initiation progressive et un développement continu qui s’appuient sur la pratique régulière de l’oraison, la familiarité avec l’Écriture Sainte, la vie liturgique, la fréquentation des sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation, la fraternité, la direction spirituelle, dans l’ouverture à l’universalité de la mission.